Utilitaires Menu Menu 2

          Le mot du Président 

                      Le Conseil d'Administration

                                                Les intervenants


 Le mot du Président


Philosophie générale de l’Université de Tous Les Savoirs


Nous désirons répondre principalement à une demande de savoir, de connaissances des « jeunes retraités » toujours dynamiques et  possesseurs  d’une  expérience  insuffisamment prise en compte par notre société.


Dit autrement, ceux - ci  souhaitent  continuer  à  se  cultiver  et  à  se  documenter  afin d'avoir la possibilité d’argumenter solidement et avec discernement par rapport aux problématiques complexes de notre époque.


Les  adhérents  veulent  s'octroyer  du  temps pour fertiliser leur intellect, pour mieux se situer à l’intérieur de cet instant inaugural que nous vivons ici, tout juste un siècle après la première guerre mondiale.


Le vivre ensemble de quatre tempos de générations : un instant novateur.


Ceci  nous  conduit  à  réfléchir  sur  l’accélération  du  temps  pour  un  versant  de l’humanité et va dessiner un  autre  horizon  pour  ceux  dont  le  fait  de  vieillir  change  de  signification  et  modifie la compréhension sémantique.


Ceci  renforce  l’ attention  et  l’intérêt portés à cette partie  de  la  population, une  catégorie  statistiquement importante et non encore réifiée.


Nous  parlons  volontiers  des  loisirs  des  « jeunes »  jamais  des  loisirs « des vieux », une classe d’âge qui disparait  de notre vocabulaire, une victoire du temps présent sur un passé  par trop discriminant.


Les mots peuvent prendre des « coups de vieux » .


Le terme « vieux » est un qualificatif hors d’usage et hors d’âge.


Nous pensons pour le moins que le succès des UTLS Dinard Côte d’Emeraude est, sans aucun doute, lié à cette nouvelle quête existentielle d’où émerge une véritable ethnologie réflexive de soi, s’attelant à trouver plus de sens pour ce qui reste à accomplir.


En  résumé, nous œuvrons à  construire et  à rester maitres d’œuvre de notre singularité pour se glisser, à notre gré, dans les journées fécondes d’un futur agréable et serein. Cependant, nous restons vigilants vis-à-vis de régressions infantilisantes.


Une philosophie qui se vit. Ceci est un clin d’œil.

Notre UTLS Dinard Côte d’Emeraude ambitionne de créer le lycée des gérontes en marche ou régner l’envie de partager des savoirs et des expériences, nouveaux oeuvriers des cathédrales prêts à façonner les édifices du bien commun.


Travailler à l’invention d’équilibres neufs entre les professeurs, les intervenants les animateurs et les apprenants d’un genre original, tous conviés à partager leurs connaissances et leurs savoirs.


Nous unissons nos efforts pour faire reculer notre ignorance, et de ce fait, rendre modeste tous les acteurs de l’UTLS Dinard Côte d’Emeraude. Nul « deus ex machina » .


En  revanche, nous  sommes  tous  les dépositaires d’une parcelle de savoir : en conséquence de quoi, nous nous engageons, par notre travail, notre compréhension et notre bienveillance les uns vis-à-vis des autres, à faire  fructifier dans  l’UTLS  Dinard  Côte  d’Emeraude, ce  merveilleux capital culturel dont nous sommes les usufruitiers, un héritage jamais clos.


Il est notre legs confondu dans la masse des générations qui lancent les piliers de ce pont sans fin prêt à faire traverser les savoirs. Une voie pour servir aux jeunes relèves qui se trouvent investies et porteuses de nos espérances à réaliser.


Soucieux de notre environnement nous évacuerons les « ubris consuméristes », attachés à notre sérénité, nous bannirons les luttes d’egos destructeurs des échanges sincères et amicaux.


Agir et bâtir notre UTLS Dinard Côte d’Emeraude dans une ambiance de joie, de convivialité, avec le sérieux et l’application de toutes et de tous.


Nous nous arrangerons pour créer en permanence les dispositions les meilleurs afin de favoriser la curiosité, soutenir les efforts du labeur et innover dans les méthodes afin dessiner des liens d’estimes entre nous.


Une  dernière  recommandation  convertir  notre « agôn » dans le débat, en controverses très argumentées et captivantes qu’elles   seront source naturelles d’« agapè », ravivant le désir de mettre en commun « boissons et victuailles » ainsi de renforcer notre attachement à la culture et à la recherche du mieux vivre ensemble.

                                      

                                                                                                                                                        Thierry Verstraete



                                         Comité scientifique

Alain Houlou


Ancien élève de l'ENS de la rue d'Ulm et major de promotion, agrégé de lettres classiques, docteur d'Etat en droit, ethnopsychiatre, universitaire (Lille III, Paris II, Paris VIII), membre de l'institut des Hautes Etudes de Défene Nationale, officier des Palmes académiques, Secrétaire général de la République des territoires (espace de débat poléthique sur les territoires, l'innovation et les solidarités), Alain Houlou est l'auteur d'ouvrages et de nombreuxarticles consacrés au droit, à la psychologie et à l'antiquitégréco-romaine, notament Aristote et saint Augustin.


 







Nos intervenants :

Thierry Verstraete



 


Géopolitique et relations internationales :


Enseignant en Géopolitique et relations internationales en Ecole d'ingénieur, en Ecole de Commerce et en Ecole de journalisme. Il a également été membre d'un think thank international, intervenant à l'ENA sur la corruption. Il a participé à la création de l'Association Française d'Intelligence Economique et a été Commissaire du Gouvernement pour le budget au Commerce Extérieur.


Histoire Moderne :


Yann Lagadec


 


 

Maître de conférences en Histoire, Université Rennes 2


    * source de l'article : revue ArMen Mai - Juin 2018   



 



haut de page